Accueil » Le pôle asile et MNA

Les différents services du pôle asile
et MNA (Mineurs Non Accompagnés) de l’Escale

asile mna 1
Accueil » Le pôle asile et MNA

Les différents services du pôle asile
et MNA (Mineurs Non Accompagnés) de l’Escale

asile mna 1
asile mna 2

Qu’est-ce que le pôle asile
et MNA de l’Escale ?

Le pôle asile et MNA (Mineurs Non Accompagnés) de l’Escale a pour mission d’accueillir, d’héberger, d’accompagner les étrangers qui souhaitent engager des démarches en vue d’être reconnus légalement sur le territoire français.
Les dispositifs pour les adultes (CADA, HUDA) reçoivent familles, couples, personnes seules en demande d’asile.
Les mineurs isolés étrangers, adolescents arrivés seuls, sans famille, sans adulte, sur le territoire français, sont quant à eux pris en charge par les services d’aide sociale à l’enfance qui les orientent sur nos services. Ils sont accompagnés, hébergés, intégrés, scolarisés, formés, en vue de les rendre autonomes à leur majorité et de leur donner toutes les chances d’obtenir l’asile.

Les centres d’accueil
pour les demandeurs d’asile

Les centres d’accueil pour demandeurs d’asile ont pour mission d’assurer l’accueil, l’hébergement ainsi que l’accompagnement social et administratif des personnes (familles, couples ou adultes isolés) en demande d’asile, en possession d’un titre de séjour, pendant la durée d’instruction de leur dossier. Les demandeurs d’asile sont orientés par la Région ou par l’OFII de Paris.
L’association l’Escale a ouvert le 1er centre d’accueil pour demandeurs d’asile en Charente-Maritime en 2002. Il compte aujourd’hui 256 places réparties sur les communes de La Rochelle, Rochefort-sur-Mer, Saintes et leurs agglomérations.
Un second Centre d’Accueil pour demandeurs d’asile a été créé en 2016 dans les Deux-Sèvres. Ce CADA dispose de 126 places réparties sur Niort, Melle, Bressuire, Parthenay, Saint-Maixent-l’Ecole et leurs agglomérations.

asile mna 3-1
asile mna 4

Les hébergements d’urgence
pour les demandeurs d’asile

Les hébergements d’urgence pour les demandeurs d’asile permettent d’héberger et d’accompagner temporairement des familles, couples et personnes isolées en demande d’asile, le temps d’obtenir notamment une place en CADA. Un dispositif de 20 places a été créé en 2018 en Deux-Sèvres. Celui de Charente-Maritime a ouvert en 2020 et compte 26 places.

L’accueil des mineurs étrangers non accompagnés
sur les maisons d’enfants à caractère social

Le premier dispositif d’accueil de mineurs étrangers non accompagnés, l’AMIE, a ouvert ses portes en 2015 à La Rochelle. 50 places sont attribuées pour des jeunes accueillis soit en collectif, soit dans des logements individuels de type 4/5, en cohabitation. Un second dispositif similaire, le DAMINA, a été créé en août 2017. Il dispose de 67 places sur la commune de Rochefort-sur-Mer.

asile mna 5
asile mna 6

L’accueil des mineurs étrangers non accompagnés
sur des dispositifs de mise à l'abri en moyen et longs séjours

Les services de mise à l’abri en moyens et longs séjours assurent une mise en protection des mineurs isolés étrangers en attente d’une réorientation vers un autre dispositif d’accompagnement. En effet, lors de leur arrivée sur le territoire, les jeunes sont orientés sur des dispositifs d’urgence souvent saturés, en attendant la validation de leur prise en charge. Ce sont des dispositifs d’accueil préalables pour accéder aux maisons d’enfants à caractère social.
L’Abri-Mie a été créé en 2016 à La Rochelle, et comptabilise 30 places. Le service de l’Abri’MiNA2S à Niort à lui, a ouvert ses portes en 2018 et propose 40 places. Ce sont des lieux d’observation et d’évaluation, qui favorisent également un accompagnement de proximité.